Walcher Racing team : Une autre façon de faire le Dakar

Disqualifié suite à une panne moteur au début de l’étape 7, 30 km après La Paz, l’équipage 386 a évacué l’immense déception causée par cet abandon forcé et remorqué le Wildcat à l’Unimog, le camion d’assistance de la Walcher Racing Team. Même si leur numéro est désormais barré d’une étiquette grise sur la portière, la Walcher Team poursuit son épopée, suivant la caravane du Dakar de bivouac en bivouac. Mieux, ils ont décidé de faire le Dakar jusqu'au bout en gardant l’esprit BFGoodrich® : #DriverEnough.

La déception est immense. Et 4 jours après leur disqualification, la frustration et la tristesse se lisent encore sur les visages de la Walcher Racing Team. Difficile pour Markus de ne pas avoir le regard dans le vide par moments. Impossible de regarder les images du jour qui tournent en boucle sur la télé du bivouac. Trop douloureux. « C’est vraiment dur d’avoir dû arrêter pour une raison technique sur une liaison alors qu’on avait réussi les 6 premières étapes de dunes et qu’on venait de se classer 39è », concède Markus, dépité.

Et pourtant son Dakar, son rêve, continue. Différemment bien sûr compte tenu de leur abandon forcé. Mais tout aussi intensément. « On a plein de temps maintenant », plaisante Gerhard, mi-figue, mi-raisin. Leur check list a évolué : une nouvelle case est apparue demandant un nouveau moteur pour le prochain Dakar ! Surtout la Walcher team garde le sourire et son esprit bon, enfant, #driver enough et sportifs jusqu’au bout. Eurosport les a ainsi montrés tracter un motard pour lui permettre de finir la spéciale. Hier c’est le quad n°272 qu’ils ont remorqué pour cause de moteur en panne. Enfin, leurs pneus non utilisés ont permis d’aider Cristina Gutierrez, notre ambassadrice BFGoodrich toujours en course !

Relations presse, interviews, photos, étape du jour : chaque jour, les 5 membres de la Walcher Team se relaient pour faire la route à l’arrière du camion, le Wildcat accroché par un triangle à l’Unimog. Et le soir, autour d’une bière et d’un peu d’Ouzo, ils se remémorent leurs meilleurs souvenirs, leurs frayeurs dans les dunes, échafaudent les plans pour l’avenir, avant d’aller dormir tous les 5 dans l’Unimog : Markus et Gerhard dans les tentes sur le toit, Andreas sur l’établi , Dave sur la couchette et Tobias sur le plancher ! Sacrée équipe.

See also:

  • DAKAR 2018

    Dans les coulisses du Dakar de Markus...

    23/02/2018

    +
  • DAKAR 2018

    Bilan sur le Dakar 2018… et cap sur l...

    05/02/2018

    +
  • DAKAR 2018

    Sainz, Peugeot Sport et BFGoodrich® r...

    20/01/2018

    +
More