Pneu BFGoodrich® KDR2+ : Test boue réussi !

BFGoodrich® KDR2+ tire: Definitively a step forward in the mud

Après le sable, le pneu BFGoodrich® KDR2+ a eu l’occasion de se frotterlors des 2 dernières étapes entre La Paz et Uyuni puis entre Uyuni et Tupiza dans la 2ème partie de l’étape marathon, à son terrain de jeu favori : la boue ! Test réussi !

« Ce qu’on avait anticipé lors de nos essais se vérifie sur le terrain en grandeur nature, confirme Matt Hanlon, l’ingénieur en charge du développement du pneu. Grâce à la modification de la sculpture, à l’élargissement des blocs et des sillons pour éviter que la boue ne s’entasse à l’intérieur et ne crée à la surface une pellicule qui rende le pneu complètement lisse, la boue s’évacue parfaitement, ce qui permet à la voiture de continuer à avancer ».

« C’est un énorme pas en avant, se réjouit Glen Hall, manager de la team Toyota Gazoo Racing, propriétaire de Hall Speed. « Maintenant nous avons du grip, renchérit Tom Colsoul, co-pilote de Jakub Przygonski en Mini 4WD. C’est un pneu incroyable. Là où tous les autres ont échoué, avec le KDR2+ on est à 200 % plus en sécurité. Seul hic : On n’en tire un avantage car tout le monde roule avec ce pneu, mais les 4 roues motrices se trouvent désormais à égalité avec les 2 roues motrices. »

De bon augure avant de prendre le départ de la 10ème l’étape entre Salta et Belen, où les concurrents croiseront à nouveau de nombreux rios. Compte tenu des dernières pluies, le concours de navigation pourrait bien finir dans la gadoue.

See also:

  • DAKAR 2018

    Dans les coulisses du Dakar de Markus...

    23/02/2018

    +
  • DAKAR 2018

    Bilan sur le Dakar 2018… et cap sur l...

    05/02/2018

    +
  • DAKAR 2018

    Sainz, Peugeot Sport et BFGoodrich® r...

    20/01/2018

    +
More