Bain de boue à Oruro

Un véritable déluge s’est abattu sur la région d’Oruro, forçant les organisateurs à annuler la plus longue spéciale du Dakar 2017. La caravane a directement rallié La Paz.

La Bolivie souffre d’une terrible sécheresse, des restrictions sur la consommation d’eau sont même en vigueur. Mais depuis quelques jours, il pleut régulièrement sur le nord du pays.

Hier, c’est un déluge qui s’est abattu sur la région d’Oruro. La pluie a redoublé aux alentours de 16h00, tandis que les premiers concurrents arrivaient au bivouac. Il a plu à verse toute la nuit, transformant les ruelles pentues d’Oruro en torrents.

Installé dans un vaste terrain vague à la sortie de la ville, le bivouac fut rapidement inondé. Les camions d’assistance se sont vite retrouvés enlisés dans 20 cm de boue collante. Un bivouac improvisé s’est établi sur l’asphalte d’une 2x2 voies toute proche bloquée par les autorités locales.

Dans la soirée, les organisateurs ont tout d’abord raccourci la 6e spéciale, avant de l’annuler quelques heures plus tard. La 6e spéciale, qui devait emmener les concurrents sur les rives du Lac Titicaca, était la plus longue du Dakar 2017 avec 527 km chronométrés.

Samedi matin, toujours sous une pluie battante, concurrents et assistance ont rallié directement la capitale administrative bolivienne, à 250 km d’Oruro, via l’autoroute réservée au Dakar ! Certains véhicules, englués au bivouac, ont mis un peu de temps pour s’extirper du piège.

Malgré le froid (7°C), La Paz a réservé un accueil extraordinaire au Rallye Dakar qui va s’établir pendant deux jours dans la capitale la plus haute du monde (3600 m).

See also:

  • DAKAR 2017

    GOOD PROJECT DAKAR EDITION: LAST CALL

    30/05/2017

    +
  • DAKAR 2017

    Aux portes du Perou

    17/05/2017

    +
  • DAKAR 2017

    Ready for the 2018 Dakar?

    16/05/2017

    +
More