Aux portes du Perou

La 40e édition du Dakar, dont le départ sera donné le 6 janvier prochain de Lima au Pérou pour une arrivée le 20 janvier à Cordoba en Argentine, prend forme aujourd’hui avec l’ouverture des inscriptions. Le retour au programme des dunes péruviennes, qui avaient conquis les pilotes lors des éditions 2012 et 2013, fait partie des attentes les plus régulièrement exprimées par les concurrents ces dernières années.

L’heure du retour approche. A moins de huit mois du départ, les candidats sont déjà concentrés sur leur préparation de l’édition 2018, qui verra le retour du Dakar au Pérou, cinq ans après la dernière visite de la course au pays des Incas. Certains ont déjà gagné leur place grâce au Dakar Challenge, comme Tanveer Abdul Wahid sur l’India Baja, ou encore Xavier de Soultrait sur l’Afriquia Merzouga Rally. Pour les autres, le prochain défi consiste à boucler un dossier de candidature, à adresser dans les prochaines semaines à l’organisation, avant le 15 juillet. Dans les catégories moto et quad, les équipes sportives procèdent à une sélection basée sur l’expérience, tout en laissant place à des nouveaux venus capables de découvrir l’épreuve.

Les dunes du désert d’Ica se dessineront de façon encore plus précise dans le courant de l’été pour les pilotes qui recevront leur réponse, alors que la liste des engagés sera encore ouverte pour les autos et camions jusqu’au 1er novembre, ainsi que pour la nouvelle catégorie Side by Side. La percée de ces véhicules légers, destinés à accueillir des équipages venant d’horizons encore plus variés, est appelée à se poursuivre dès le mois de janvier prochain et s’inscrit dans un calendrier de modification des règlements pensé sur trois ans.

Sam Sunderland : « Tout de suite au coeur du Dakar »

« J’ai vraiment hâte de découvrir le Pérou, puisque je n’y suis jamais allé pour le moment : mon Dakar 2012 s’était terminé un peu trop tôt, et en 2013 je n’étais pas au départ à cause d’une blessure ! En revanche j’ai vu beaucoup d’images, et je sais que nous aurons des dunes superbes. Personnellement, j’adore piloter dans les dunes, c’est un terrain où je me sens très à l’aise. Et au-delà de mes objectifs personnels, c’est une très bonne nouvelle pour le Dakar. En commençant par de belles étapes de dunes, on sera tout de suite au coeur d’un vrai Dakar. Ce sera la 40ème édition, et je vais la débuter avec le numéro 1 sur ma moto, c’est un honneur ».

Adrien van Beveren : « Encourageant pour ma progression… »

« Je suis très excité d’aller au Pérou. Je n’y suis jamais allé et on ne m’a dit que du bien de ce pays. Je sais qu’il y aura beaucoup de sable là-bas et c’est plutôt une bonne nouvelle puisque c’est mon domaine de prédilection. D’après ce que j’ai compris, nous évoluerons dans certains régions que même les pilotes plus anciens sur le rallye ne connaissent pas, nous serons donc à égalité. C’est très encourageant pour poursuivre ma progression. En général, la première semaine n’a pas été mon point fort, mais ce terrain qui m’avantage peut m’inciter à changer de stratégie. Je garde tout de même à l’esprit que le plus important reste la navigation, c’est là-dessus que je dois progresser. J’ai perdu un peu de temps en raison d’une blessure à l’omoplate, mais je compte me rattraper sur la deuxième partie de l’année ».

Good Project spécial Dakar : un équipage amateur soutenu par BFGoodrich®
Pour la 40e édition, le pneu officiel du Dakar élève son niveau d’engagement dans la discipline en donnant l’opportunité à un équipage de découvrir l’épreuve. Parmi les candidatures qui seront envoyées jusqu’au 16 juin (conditions consultables sur http://goodproject.bfgoodrich.com/subscribe ), les lauréats bénéficieront d’un soutien qui comprendra les frais d’inscription ainsi que la fourniture de pneus. De quoi transformer le rêve en réalité…

See also:

  • DAKAR 2017

    And the winner is …

    18/07/2017

    +
  • DAKAR 2017

    GOOD PROJECT DAKAR EDITION: LAST CALL

    30/05/2017

    +
  • DAKAR 2017

    Ready for the 2018 Dakar?

    16/05/2017

    +
More